Ebola : MONUSCO et Unicef toujours en première ligne

Décryptage

L’Unicef participe, a l’instar des autres agences des Nations unies, à la réponse contre l’épidémie a virus Ebola qui sévit dans la province de l’Equateur. A la veille de son énième descente sur le terrain dans l’Equateur, le Représentant de l’Unicef, le Docteur Gianfranco Rotigliano, fait le point sur les trois volets d’intervention de son agence en faveur des populations affectées par l’épidémie. Il s’entretient avec Jean-Pierre Elali Ikoko

Brèves

*La MONUSCO a organisé jeudi dernier à Kinshasa, dans les installations de la Mission a UTEX AFRICA une séance d’information et d’échanges sur son mandat avec plus d’une centaine des représentants d’ONG spécialisées dans les affaires électorales. Cette campagne, lancée à Kinshasa le 22 mai 2018, a permis au public ciblé de mieux connaître, entre autres, les priorités stratégiques du mandat de la MONUSCO, à savoir : la protection des civils, l’appui à la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016 et du processus électoral.

**D’un événement a un autre, le PNUD a organisé le 5 juin dernier  un concours innovation  sur la gestion numérique des déchets plastiques  appelé  hackathon. Ce concours a connu la participation de 75 jeunes, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement. Cette initiative met en exergue le génie créateur des jeunes développeurs et innovateurs avec un seul but : trouver des solutions innovantes pour gérer les déchets plastiques en RDC. Le PNUD a appuyé cette activité dans le cadre de l’initiative YouthConnekt/ RDC qui s’inscrit dans la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, la lutte contre la pauvreté et la lutte contre la pollution de l’environnement. Les meilleurs projets devraient être primés le 8 juin et les gagnants devraient bénéficier de l’accompagnent du PNUD pendant quelques mois pour arriver à la matérialisation de leurs projets. 

*** Enfin, cette information de la Section Protection de l’Enfant de la MONUSCO : en mai 2018, 128 violations graves commises à l’encontre des enfants ont été documentés dans le contexte du conflit armé en RDC. Selon la Section Protection de l’Enfant, ce conflit laisse les populations, et particulièrement les enfants, à la merci de diverses formes de violences condamnables, notamment dans la province du Nord-Kivu où se sont produites près de 80% de ces violations, ajoute la même source.

Invité

Un pont aérien avec un avion et un hélicoptère transportant de la logistique et des personnels soignants et l’établissement de deux camps, c’est la contribution de la MONUSCO dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola dans la province de l’Equateur. La mission onusienne dit avoir transporté à ce jour, plus de 162 tonnes de matériels, et effectuer 32 liaisons dans les zones affectées. Pour en parler, MAG UN reçoit Mme SAFIA BOLY, directrice de l’appui à l’administration de la MONUSCO. Elle répond aux questions de Jean-Pierre Elali Ikoko

 Nouvelle de province

4 mille enfants ont obtenu mercredi dernier leurs actes de naissance grâce à des jugements supplétifs rendus à cette fin. Nous sommes à Masisi, au Nord-Kivu et la majorité de ces enfants sont des enfants de déplacés internes du camp Kalinga. Une initiative de l’ONG MDEFEHOPS, en collaboration avec l’Unicef et le HCR. Le chef de Bureau du territoire de Masisi salue l’initiative et souhaite la pérennisation de ce genre d’actions pour éviter à certains enfants le risque d’apatridie. Jérôme Ngulu Kibuya était joint par Marc Maro Fimbo.

 Question aux Nations unies

Quel est le niveau du plaidoyer de la MONUSCO par rapport à la décrispation de la situation politique et quid de l’affaire Mulumba Gecoco. Suivez cette question et la réponse de Florence Marchal, porte-parole de la Mission onusienne.

Agenda

12 juin : Journée mondiale contre le travail des enfants

14 juin : Journée mondiale du don de sang

Bonne écoute:

/sites/default/files/2018-06/110618-p-f-magun-web.mp3

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires