RDC : le ministère de la Santé s’apprête à déclarer la fin de l’épidémie d’Ebola à l’Equateur

Le ministère de la santé se prépare à déclarer la fin de l’épidémie d’Ebola à l’Equateur. Selon le communiqué du ministère de la Santé, sur un total 53 cas de fièvre hémorragique signalés dans trois zones de santés de cette province, 24 personnes ont été guéries de la maladie à Virus Ebola et 29 décès ont été enregistrés.

Le même communiqué précise que du 3 au 5 juillet 2018, le ministère de la Santé a conduit, avec les partenaires, une revue stratégique de la riposte pour évaluer la situation épidémiologique actuelle, évaluer les avancées de la riposte et identifier les activités de surveillance essentielles à poursuivre dans les zones affectées jusqu’à la fin de l’épidémie.

Lors de la revue stratégique, rappelle le communiqué, les experts techniques du ministère de la Santé et des différentes agences impliquées dans la riposte ont présenté au ministre les prochaines étapes, à savoir :

  • Un plan de désengagement de 21 jours qui vise à réduire progressivement les activités et les effectifs dans les zones affectées tout en maintenant un niveau de surveillance optimal jusqu’à la déclaration de la fin de l’épidémie d’Ebola.
  • Un plan de stabilisation et de consolidation des acquis de 3 mois à partir de la fin de l’épidémie d’Ebola qui vise à tirer les leçons de la riposte et en dégager les perspectives d’avenir.
  • Un plan de résilience de 3 mois qui vise à renforcer la capacité du système de santé congolais à surveiller, détecter et répondre plus efficacement aux épidémies sur le long terme.

 
Ce plan va maintenir un niveau de surveillance optimal jusqu’à la déclaration de la fin de l’épidémie d’Ebola dans cette partie du pays.
Pour le ministère, le facteur principal qui a contribué aux bons résultats obtenus lors de la riposte est l’alignement de tous les partenaires autour d’un plan unique de riposte dirigé par le ministère. D’où l’importance de conserver cet alignement de tous les acteurs afin de garantir le succès des prochaines étapes, indique le communiqué.

En outre , un atelier est prévu pour permettre au  ministère de la Santé et l’OMS de mettre en place un programme de suivi des personnes guéries d’Ebola à Mbandaka. Pour le ministère, les personnes guéries d’Ebola ont besoin d’un suivi médical, psychologique et social afin d’entamer leur nouvelle vie. C’est dans ce contexte que l’Association nationale des vainqueurs d’Ebola a été créée pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (20)
Linafoot (20)
Mazembe (19)