Jean-Mobert Senga demande à la justice congolaise de juger les responsables des violences dans le Kasaï

Jean-Mobert Senga, chercheur sur la RDC pour Amnesty International estime que la justice congolaise doit maintenant se saisir du dossier sur les violences au Kasaï pour juger les responsables de ces crimes. Il commente la publication du rapport des experts internationaux sur le Kasaï. Dans ce rapport, les experts accusent les forces de l’ordre et les milices d’avoir commis des crimes graves dans la région.

« Le rapport confirme tout ce que le BCNUDH et les autres organisations ont dénoncé depuis le début de ces violences, à savoir que les FARDC, la police, les services de renseignement, les miliciens Kamuina Nsapu et Bana Moura ont commis des exactions très graves. Nous nous réjouissons de ce rapport, malgré ses faiblesses et son caractère incomplet. Et nous estimons à présent que ceux qui sont responsables de ces actes à tous les niveaux doivent rendre compte devant la justice », a affirmé Jean-Mobert Senga.

Il est interrogé par Joel Bofengo.

/sites/default/files/2018-07/10._kananga_20180709-invite-amnesty.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (101)
Elections (89)
Ebola (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)