Le respect des lieux de repos des morts, le cimetière.

En RDC, les cimetières, lieux par excellence de repos de morts, ne sont plus considérés comme des lieux sacrés. Depuis quelques années, les vivants se disputent l’espace avec les morts. La profanation des tombes, le non-respect des lieux de repos des morts s’est répandu à travers tout le pays. De Kinshasa à Bukavu en passant par Matadi, Kananga, Lubumbashi et Bunia, la situation est identique. D’où vient cette culture ? Quelles sont les causes de ce phénomène et que faire ?

Radio Okapi reçoit come invité le professeur Theodore Mwamba, docteur en sociologie. Il attribue ce phénomène notamment à prolifération des églises de réveil qui, à travers leurs prédications, ternissent l’image des coutumes africaines.

Pasteur Réussite Ngoy Mandaku, Responsable d’une église de Réveil à Lubumbashi ne partage pas cet avis. Pour lui les causes sont plutôt la perte par le Congolais, des valeurs humaines ainsi que l’absence de l’autorité de l’Etat.

/sites/default/files/2018-09/250818-p-f-magazineidentiteculturellerespectducimetieredenise-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (40)
Opposition (33)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)