La Prospérité : « Elections en RDC : Koffi Olomidé rejette la machine à voter ! »


 
Revue de presse du mercredi 3 octobre 2018
 
Le débat sur l’usage ou non de la machine à voter lors des élections du 23 décembre est largement relayé dans les colonnes des journaux parus mercredi 3 octobre à Kinshas
a
 
« En sa qualité de leader d’opinion, d’artiste averti, que Koffi Olomidé a, pour la première fois, exprimé son point de vue par rapport au processus électoral en République démocratique du Congo », annonce La Prospérité. A la fois sceptique et modérée, la star de la musique congolaise n’a pas caché sa position face à la machine à voter qui fait jaser la classe politique dans son pays. L’auteur de la chanson «Affaire d’Etat» a également salué la candidature de ses collègues musiciens aux prochaines législatives, malgré que lui-même n’a pas toujours dévoilé ses ambitions politiques, indique le journal.
 
7sur7.cd fait donc remarquer que le débat sur l’utilisation de la machine à voter a outrepassé la sphère politique en RDC. Le média en ligne cite à la Une Koffi Olomide, qui affirme : « J’ai sillonné l’Europe, le monde mais je n’ai jamais entendu parler de cet outil des élections. Je ne connais pas cette machine à voter. Pourquoi voulez-vous être pionnier en expérimentant une chose qui peut rendre la tâche difficile au pays ? »
 
Entre-temps, « à moins de trois mois de la présidentielle, CENI-21 candidats : une réunion annoncée pour ce jeudi », titre Forum des As à sa Une. Selon le quotidien, le processus électoral en RDC avance à pas de géant. D’aucuns diraient même qu’il a atteint sa vitesse de croisière. Non sans raisons. Sur le plan de la quincaillerie électorale, la CENI a presque réuni près de 80% des kits, indique le quotidien. Elle a déjà à sa disposition, une bonne partie d’urnes et de machines à voter. « Les derniers lots de ces équipements sont attendus dans un proche avenir », note le quotidien, citant la CENI.
 
Au regard de cette évolution, fait remarquer l’Agence congolaise de Presse (ACP), le département d’Etat américain a salué les avancées réalisées dans le préparatif des élections en RDC.
 
Toujours sur ce registre des élections, Le Potentiel annonce les « derniers réglages pour une candidature commune : l’opposition le 10 octobre prochain à Paris ». Selon le tabloïd, fini le temps de querelles intestines qui les ont longtemps fragilisés. L’heure est maintenant à la mobilisation générale autour d’un idéal commun : obtenir l’alternance démocratique par la voie des urnes.
 
« La prochaine rencontre de Paris passe, commente-t-on, pour une retraite en vue de la victoire du 23 décembre 2018. Les thèmes de la rencontre devraient donc sûrement tourner autour des sujets sur lesquels une nette unanimité se dégage déjà dans les rangs de l’Opposition. Le principe d’une candidature unique de l’opposition ne faisant plus l’objet d’une quelconque remise en cause, les leaders de l’opposition vont sûrement se pencher sur un programme commun que portera en décembre prochain le candidat unique sur lequel tous jetteront leur dévolu », analyse le journal.
 
De son côté, Le Phare titre: « Présidentielle : sept candidats contre les avantages accordés à Shadary ». Dans une déclaration commune faite mardi 2 octobre à Kinshasa, 7 des 21 candidats retenus sur la liste définitive de la Commission électorale nationale indépendante pour la bataille du 23 décembre prochain s’insurgent contre les avantages, qu’ils estiment déloyaux, dont bénéficierait le candidat du FCC (Front Commun pour le Congo), Emmanuel Ramazani Shadary, rapporte le quotidien. 
 
Ils citent, entre autres, des véhicules de la police et des forces armées, des agents et des médias d’Etat. Parmi les signataires de la déclaration, Le Phare cite Marie-Josée Ifoku (l’unique femme candidate à la présidentielle de décembre 2018), Sylvain Maurice Masheke, Théodore Ngoy Ilunga, Yves Mpunga, Gabriel Mokia, Seth Kikuni et Radjabo Tebabo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (63)
Elections (58)
RDC (57)
Ebola (57)
FARDC (53)
élection (46)
Monusco (46)
Beni (41)
ADF (37)
FCC (36)
Caf (28)
Opposition (24)
Vclub (24)
Léopards (20)