L’Association des parents d’élèves du Congo traduit le Premier ministre en justice

L’Association nationale des parents d’élèves du Congo (ANAPECO) traduit en justice le Premier ministre, le ministre de la Formation professionnelle, Métiers et Artisanat et celui de la Fonction publique.

Cette action a été annoncée au cours d’une conférence de presse tenue vendredi à Kinshasa par le président national de cette structure. L’ANAPECO accuse les trois autorités d’être à la base du conflit de compétence et du désordre qui ont élu domicile dans les établissements techniques, devenus plus lucratifs, et pour les avoir attribués illégalement au ministère de la Formation professionnelle, Métiers et Artisanat ; alors que l’ordonnance présidentielle place les écoles techniques sous l’autorité du ministère de l’Enseignement primaire, Secondaire et professionnel. 

 

Quelle lecture faire de cette démarche de l’ANAPECO ?

 

Invités :

-David-Steve Diatezwa Mpongi, Président national et représentant légal de l’Association nationale des parents, d’élèves et d’étudiants du Congo (ANAPECO).

-Léopold Tanganagba, Membre du cabinet au Ministère de la Formation professionnelle, métiers et artisanat.

-Jean-Marie Ntantu Mey, Promoteur du Bureau d’actions et d’éveil culturel, une ASBL d’éducation civique et culturelle.

 

Pour participer à l'émission:

Ecrivez-nous à [email protected] ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488
Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

 

/sites/default/files/2018-10/02102018-a-f-dec-00_site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner