RDC: à deux mois de la présidentielle, l'opposition rejette toujours la machine à voter

Sept leaders de l’opposition ont organisé samedi dernier à Kinshasa un meeting. S’exprimant sur le processus électoral, ils ont rejeté la machine à voter et exigé le nettoyage du fichier électoral en élaguant les dix millions d’électeurs sans empreintes digitales. Ils ont aussi réitéré leur souhait de présenter un candidat commun.
Quelle analyse faire de cette déclaration ?

 

Invités

-Maitre Peter Kazadi, directeur de cabinet adjoint du président de l’Udps en charge des questions politiques, juridiques et administratives.

 

-Dieudonné Mwenze, communicateur de la majorité présidentielle.

 

-Joseph Kongolo, Analyste politique. Il est aussi coordonnateur du Bureau d’étude, d’analyse et d’accompagnement en gouvernance politique et leadership

 

Pour participer à l'émission:

Ecrivez-nous à [email protected] ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488
Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

 

/sites/default/files/2018-10/011018-a-f-dec-00_site_0.mp3

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner