Meurtre des experts UN : mis en cause, le témoin Jean Bosco Mukanda répond à ses accusateurs

Mis en cause par plusieurs renseignants et prévenus dans le meurtre des experts de l’ONU au Kasaï, le principal témoin de ce procès, Jean Bosco Mukanda, a répondu à ces accusations au cours de l’audience de ce lundi au tribunal militaire garnison de Kananga.

C’est après les nouvelles révélations du renseignant Mulumba Muteba que Jean Bosco Mukanda a été appelé à la barre. Jusqu’ici, M. Mulumba affirmait avoir quitté Moyo Musuila avant l’exécution des experts. Il est revenu sur ses précédentes déclarations.

Mulumba Muteba explique ce lundi au tribunal avoir même assisté au partage des sacs et des chaussures appartenant aux experts et à leurs accompagnateurs après leur exécution.

A propos de Jean Bosco Mukanda, il dit l’avoir vu revenir du lieu de l’exécution. Le renseignant ajoute que M. Mukanda lui a même confié que l’un des membres du groupe des experts avaient tenté de s’enfuir pendant l’exécution.

Interrogé à ce sujet, Jean Bosco Mukanda a nié. Il a également démenti toutes les accusations portées contre lui notamment par Ilunga Lumu. Ce dernier avait fait savoir au tribunal que c’est Mukanda qui avait distribué les munitions qui ont été utilisées pour exécuter les experts. Le témoin affirme qu’il s’agit des «mensonges», maintenant son récit selon lequel il a passé 10 minutes au village Moyo Musuila le jour du meurtre et n’a pas assisté à l’exécution.

Interrogé par le tribunal, le ministère public et la défense sur le fait que plusieurs personnes le mettent en cause dans ce meurtre, Jean Bosco Mukanda répond qu’il s’agit d’un règlement de compte. Il explique ainsi que les prévenus qui l’accusent lui font payer le fait qu’il les a livrés à la justice.

Le témoin dit regretter d’être suspecté alors qu’il a «aidé l’Etat» dans cette affaire. Une déclaration qui a irrité l’auditeur général. 

«L'État ici c'est moi. Vous avez manipulé l'État pour vous dédouaner. Arrêter avec ce discours […]. Vous nous avez rendu un mauvais service», lance le général Mukunto.

Jean Bosco Mukanda maintient cependant son récit et dénonce un «souci» de le «salir» de la part des personnes qui le mettent en cause.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)