La RDC face au défi de sécurisation des élections

Trois semaines après la publication de la liste définitive des candidats à la présidentielle du 23 décembre, vingt candidats sur vingt et un, n’ont toujours pas de gardes pour leur protection. La loi électorale en son article 110 bis, prévoit que dès la publication de la liste définitive, chaque candidat à la présidentielle a droit à une protection pour sa sécurité. Certains candidats à l’élection présidentielle dénoncent une protection inégale attribuée au candidat du FCC. D’autre part, à deux mois des élections, des foyers d’insécurité se multiplient à travers le pays.

 

-Quelle analyse faire de la sécurisation du processus électoral en RDC ?

 

Invites

-Colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la Police Nationale congolaise.

 

-Julien Paluku, gouverneur de la province du Nord-Kivu.

 

-Rubbens Mikindo, secrétaire général adjoint de l’Udps chargé de l’administration et stratégies.

 

Pour participer à l'émission:

Ecrivez-nous à [email protected] ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488
Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

 

/sites/default/files/2018-10/11102018-p-f-dec-00_site.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (172)
Ebola (68)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
FCC (26)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Kinshasa (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)