Campagne électorale précoce dans les médias : le CSAC promet « des sanctions exemplaires »

Le Conseil supérieur d’audiovisuel et de la communication promet des « sanctions exemplaires » à l’endroit des médias qui continuent à se livrer à la campagne électorale précoce. Son président, Tito Ndombi, l’a affirmé, lundi 5 novembre, dans une interview accordée à Radio Okapi.

Selon le CSAC, plusieurs médias congolais procèdent à la campagne précoce des candidats aux élections du 23 décembre.

Cette attitude est illégale, dénnonce Tito Ndombi, qui rappelle que la loi électorale a prévu une période pour la campagne.

« En dehors de cette période, on ne peut pas faire la campagne électorale. C’est illégal. Nous avons fait une recommandation qui interdit la campagne précoce et il y a beaucoup de médias qui ne respectent pas cette recommandation. Le CSAC prépare une mise en demeure contre les médias qui ne respectent pas cette recommandation », a prévenu Tito Ndombi.

Le CSAC menace de « passer à l’étape ultime », pour sanctionner tous les médias qui vont continuer à se livrer à la campagne électorale.

« Si les médias continuent dans cette attitude, nous allons passer à l’étape ultime qui consiste à prendre des sanctions, et ce sera des sanctions exemplaires », a dit le président du CSAC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner