Nord-Kivu : la MONUSCO finance un projet qui vise à réduire les violences communautaires à Kamuronza

Le Centre d’encadrement des enfants vulnérables du Congo (CEEVCO) a lancé lundi 12 novembre à Mubambiro son projet sur les activités génératrices des revenus, financé par la MONUSCO et qui vise à réduire les violences communautaires. 

Ce projet profitera à 125 anciens combattants et jeunes à risque de Sake, Kimoka et Mubambiro, des villages du territoire de Masisi (Nord-Kivu). 
 
Il est financé par la section DD/RRR de la MONUSCO à hauteur de près de 100 000 dollars américains est de contribuer à la réduction des violences communautaires en donnant du travail rentable à ces jeunes qui font face au chômage afin qu’ils ne puissent pas s’enrôler dans des groupes et bandes armés.  
 
« Ce projet aura un impact positif. Parce que nous allons encadrer les jeunes démobilisés et les jeunes à risque. Cela va nous permettre de réduire les violences communautaires, mais aussi les tracasseries, les meurtres, les tueries mais aussi d’autres cas des violences. Nous allons encadrer ces jeunes à risque, les démobilisés et les femmes vulnérables », a expliqué Odette Bonane Buregeya, coordinatrice de l’ONG CEEVCO. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires