Nord-Kivu : une trentaine de déplacés de Nyabiondo victimes des exactions commises par le NDC/Rénové

Dans le territoire de Masisi, au moins une trentaine de déplacés vivant à Nyabiondo ont été victimes, lundi 12 novembre, de graves violations des droits humains, indiquent certaines victimes déplacées elles-mêmes et quelques notables dans la région.

Dans l’avant midi du lundi 12 novembre à Bwabo, les combattants NDC/Rénové d’un certain Ndahisa, ont érigé une barrière illégale dans cette localité située à 15 km de Nyabiondo. Hommes, femmes et enfants qui se rendaient dans leurs champs ont été dénudés, leurs matériels aratoires ravis puis fouettés par les combattants NDC/ Rénové, selon les mêmes sources. Ceux qui revenaient des champs ont eu leurs récoltes ravies.  

A ce jour, 4 500 ménages déplacés vivent à Nyabiondo, dans des familles d’accueil et dans de conditions très difficiles. Ces déplacés proviennent de la chefferie Bashali Mokoto, dans les groupements Nyamaboko 1er et 2, en territoire de Masisi  et aussi dans le secteur des Wanyanga, en territoire de Walikale.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires