Jacques Djoli : « Dans une élection normale en RDC, il est difficile de battre deux ou même 3 candidats de l’opposition »

L’inspecteur général du Mouvement de libération du Congo (MLC), Jacques Djoli commente les désistements de l’UNC et l’UDPS de l’accord de Genève, par respect à leurs bases respectives. Il estime que les considérations de la base devraient être prises en compte bien avant cette rencontre des opposants.

Invité de Radio Okapi, Jacques Djoli pense que les comportements de ces deux leaders démontrent qu’il demeure encore d’énormes contraintes idéologiques au sein des partis politiques.

Il se dit tout de même optimiste et affirme que « dans une élection normale en RDC, il est difficile de battre deux ou même trois candidats de l’opposition ».
Jacques Djoli s’entretient avec Billy Ivan Lutumba.

/sites/default/files/2018-11/web-07._151118-p-f-kininvitejaxquesndjoli-00.mp3
 
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner