ACP : « Le Président Joseph Kabila donne des orientations au FCC sur la campagne électorale »

La campagne électorale est lancée en RDC. Occasion pour le président de la République, Joseph Kabila Kabange de donner des orientations précises aux membres du Front commun pour le Congo (FCC), plateforme électorale dont il est l’intérieur et qui présente Ramazani Shadary à la présidentielle. C'est le sujet qu'exploite principalement les médias congolais, vendredi 23 novembre 2018.

Lambert Mende Omalanga, chef de cellule Communication du FCC, affirme que le chef de l’Etat a invité l’ensemble des membres de ce regroupement politique au respect des orientations spécifiques sur cette campagne, rapporte l’Agence congolaise de presse (ACP).

« Les membres du FCC sont sereins et abordent cette campagne avec beaucoup d’humilité, car ils sont détenteurs d’une responsabilité de redevabilité, étant donné qu’ils ont un bilan à présenter, de même qu’ils sont totalement décomplexés et confiants par rapport à ce qu’ils ont fait pour ce pays », déclare M. Mende cité par l’ACP.

Le président de la République Joseph Kabila est donc conscient que pour parcourir 1 000 km, il faut commencer par un premier pas, poursuit L’Avenir.

Très humble, il estime qu’une victoire électorale s’arrache, non seulement à travers une campagne électorale, parce que fort d’un bilan qu’il faut consolider, mais aussi parce qu’il y a un discours qu’il faut faire passer auprès des Congolais pour solliciter leurs scrutins, indique le quotidien.

Joseph Kabila a exhorté les membres du comité stratégique et les différents chefs des regroupements politiques de son camp à respecter les trois lignes maitresses de ses orientations : « le bilan, l’humilité et la vision », renchérit Forum des As.

« Notre campagne sera axée autour de notre vision pour ce pays. Une vision toute entière tournée vers l’autodétermination du peuple congolais. Et nous savons qu’à cet égard, nous sommes en phase avec la majorité des Congolais », a précisé Lambert Mende, que cite le tabloïd.

Parlant d’humilité, Actualité.cd renseigne qu’elle doit caractériser les candidats du FCC vis-à-vis des électeurs.

« Nous avons quand même réalisé certaines performances et que nous n'avons pas transformé le Congo en un paradis bien sûr, donc il faut un geste d'humilité lorsque nous parlons », ajoute le média en lignerelayant les propos de Lambert Mende.

Joseph Kabila se dit par ailleurs prêt à accompagner les candidats du FCC dans leurs fiefs respectifs, complète Congoprofond.net

« Il a fait part à nous tous de sa disponibilité que ce soit le candidat président de la République, les candidats députés nationaux ou provinciaux, qui exprimeront le désir d’être soutenu par lui pendant la campagne, il est prêt à descendre dans nos circonscriptions respectives pour payer de sa personne et défendre les membres de sa famille politique, et aucune loi ne l’interdit de le faire », a précisé Lambert Mende dans des propos rapportés par Congoprofond.net.

Sur le terrain, la campagne électorale a débuté sur fond d’hésitations, constate Le Potentiel.

Au premier jour de la campagne électorale, c’est encore le scepticisme de part et d’autre où les candidats brillent par des réticences. Pour sa part, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) continue à se dire confiante quand bien même elle peinerait à surmonter tous les défis logistiques. Avec ce tableau, conclut le journal, on est parti pour une campagne électorale sur fond d’hésitations.

A Kinshasa, c’est la timidité qui caractérise le début de cette opération électorale, fait remarquer pour sa part Capsud.net

Ce n’est pas le grand déferlement attendu. Plusieurs affiches avec effigies et photos des candidats sont déjà visibles dans certains endroits. Elles sont placées sur les murs, les poteaux, les arbres et d’autres endroits de la ville, observe le média en ligne, qui indique que des panneaux publicitaires ont aussi été mis à contribution notamment sur les grandes artères tels que le boulevard Lumumba.

Loin des terrains, la MONUSCO plaide pour un accès équitable des candidats aux médias pendant la campagne électorale, fait remarquer Cas-info.ca, qui cite Florence Marchal, Porte-parole de cette organisation.

« Nous constatons que le calendrier électoral tel qu’annoncé par la CENI est respecté (…). Il est important qu’un débat démocratique puisse être établi. Et que les citoyens congolais puissent, le 23 décembre, effectuer un choix éclairé des personnes qui les représenteront les prochaines années », a-t-elle dit.

Kinsahatimes.cd rapporte à son tour que le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé les parties prenantes au processus électoral à s’engager pacifiquement pendant cette période de la campagne électorale, afin d’assurer la tenue des élections libres, crédibles et apaisées.

La campagne électorale implique le programme des candidats. A ce propos, Le journal du citoyen se focalise sur les projets de société de Seth Kikuni et Daniel Shekomba, deux prétendants à la présidentielle.

Pour Shekomba, la RDC est dans le coma. Il propose douze engagements comme cure de choc, dont le premier est le respect intégral de la Constitution dans toute son intégralité. C’est l’unique voie pour l’instauration de la démocratie. Ce n’est pas tout. Il envisage aussi faire l’audit général de toutes les institutions de l’État, écrit l’hebdomadaire.

Un autre candidat, Seth Kikuni, veut notamment « une RDC qui produise et qui croisse en produisant ». Il compte, dans ce cadre, contribuer à la création d’une Banque Internationale des Congolais de l’étranger (B.I.C.E). Avec un budget de 12 milliards de dollars américain prévu pour les 12 premiers mois de son quinquennat, ajoute Le Journal du Citoyen.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner