Elections 2018 : Martin Fayulu empêché de battre campagne à Kalémie

 

 

Le candidat Martin Fayulu a déploré ce mercredi 12 décembre le fait de n’avoir pas eu accès facile à la ville de Kalémie pour battre campagne. 

Il a déploré aussi “des personnes tuées et des blessés parmi ses partisans”. 

« J’ai vu une dame tomber devant moi et on m’apprend qu’il y a 2 autres morts, au total 3, plusieurs blessés », a dit Martin Fayulu. 

Le candidat de la coalition Lamuka a évoqué la loi électorale qui interdit des entraves à la campagne : « Nous sommes pendant la période de la campagne, et la loi est claire,la loi électorale. On ne peut pas entraver la campagne de quelqu’un même si c’est un adversaire », a-t-il ajouté. 

Martin Fayulu accuse le vice-gouverneur de province d’avoir donné des ordres aux forces de l’ordre pour l’empêcher d’accéder dans la ville : « on voit le vice-gouverneur en train de donner des ordres, on voit les policiers incapables d’arrêter ces jeunes gens », précise Fayulu. 

Les efforts de Radio Okapi pour entrer en contact avec les autorités provinciales incriminées et la police n’ont pas abouti. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires