Nord-Kivu : libération de 22 pêcheurs arrêtés sur le lac Edouard par la marine ougandaise

Vingt-deux pêcheurs congolais parmi ceux qui étaient arrêtés sur le lac Edouard par la marine ougandaise puis détenus en Ouganda ont été libérés mardi 15 janvier. Selon le ministre de l'Agriculture, Pêche et Elevage Daniel Paluku Kisaka Yere Yere qui a annoncé l’information, des discussions sont en cours avec l’Ouganda pour obtenir la libération de 105 autres pêcheurs congolais déjà condamnés par la justice ougandaise.

« Effectivement, il y a une vague des pêcheurs libérés. Ils avaient été arrêtés sur le lac Edouard dans les conditions que tout le monde connait. On avait arrêté 24 pêcheurs et aujourd’hui on a libéré 22.  Comme vous le savez, il y a ceux qui avaient été arrêtés avant ceux qui viennent d’être libérés. Nous continuons les pourparlers avec les autorités ougandaises et d’ici là ils vont être libérés », a indiqué Daniel Paluku Kisaka Yere Yere.

 D’après lui, cette libération sera facilitée par un échange des pêcheurs prisonniers entre la RDC et l’Ouganda.

« Il n’y a pas seulement nos pêcheurs congolais qui sont arrêtés en Ouganda, il y a aussi des pêcheurs ougandais qui sont arrêtés en RDC.  On est en train de faire un travail pour savoir combien de pêcheurs ougandais sont arrêtés en RDC. On va faire l’échange des prisonniers. Donc nous allons relâcher les pêcheurs ougandais qui ont été arrêtés dans les mêmes conditions que les nôtres et par la suite les nôtres vont être relâchés, notamment ceux qui avaient été condamnés par la justice ougandaise », a fait remarquer Daniel Paluku Kisaka Yere Yere.

Ces pêcheurs avaient franchi la frontière et pêché illicitement dans les eaux territoriales ougandaises, avait indiqué en même temps la marine ougandaise.

Le gouvernement congolais a créé une commission interministérielle qui devrait entreprendre des pourparlers avec la partie ougandaise, avait indiqué le ministre de Pêche et élevage, la semaine dernière.

La délégation du gouvernement congolais était constituée d’experts du ministère de Pêche et élevage directement concerné, ceux du ministère de la Défense et des Affaires étrangères.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner