« Famille sans Ebola », une campagne du diocèse de Beni-Butembo pour empêcher la propagation de l’épidémie

L’attestation médicale est désormais exigée pour les services pastoraux avant toute organisation des funérailles dans la région de Beni Butembo. L’évêque de Beni-Butembo, Mgr Melchisédech Sikuli Paluku a donné le 17 janvier cette instruction aux prêtres, religieux et religieuses, aux agents pastoraux et aux fidèles de son diocèse pour s’assurer qu’il n’y ait pas de risque de contamination d’Ebola pour la communauté.

Les accompagnateurs des malades qui portent l’hostie à domicile ou à l’hôpital doivent aussi s’assurer de l’état des malades et prendre des dispositions afin que l’administration du Saint sacrement ne soit pas une source de contamination ou de propagation de la maladie à virus Ebola, recommandent les responsables religieux catholiques.

Ces mesures contenues dans le communiqué pastoral du 17 janvier dernier viennent renforcer la campagne « Famille sans Ebola » lancée en décembre dernier par Mgr Melchisédech Sikuli Paluku. 

Le principe de la campagne « Famille sans Ebola » est « je me protège pour protéger mon prochain » et « je me protège pour protéger ma communauté », résume l’évêque du diocèse de Beni-Butembo.

Depuis la déclaration de l’épidémie d’Ebola en août 2018 au Nord-Kivu et en Ituri, près de 689 cas ont été identifiés avec 422 décès, selon les chiffres actualisés du ministère de la Sante publiés lundi 21 janvier 2019.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires