Haut-Uele : les rebelles LRA multiplient les violences contre les civils

Les rebelles ougandais de la LRA ont intensifié de les exactions contre les paysans depuis le début de la semaine dernière à Niangara et à Dungu, deux territoires situés à plus de 700 Km au nord-est de Kisangani, dans la province du Haut-Uélé.

Le dernier incident s’est produit dimanche 20 janvier dans le village de Mabadabada, à Niangara. Trois motards sont tombés dans une embuscade tendue par les présumés LRA sur l’axe Nambia-Bagandi, déclare la société civile. L’un d’eux a été grièvement blessé, deux autres sont sortis sains et saufs, mais leurs biens emportés par ces rebelles. 

Vingt-quatre heures auparavant, c’est la localité de Kana, à Dungu, qui a été la cible d’une attaque des présumés LRA, a affirmé la société civile locale. Selon cette structure, ces rebelles avaient réussi à barricader l’axe Dungu-Doruma pendant plus ou moins quatre heures. 15 personnes ont été Kidnappées, des vivres, de l’argent, et d’autres biens de valeur emportés.

Le capitaine Carlos Kalombo, porte-parole des FARDC du secteur opérationnel des Uélé indique que des dispositions ont été prises pour traquer l’ennemi dans ce secteur. Il affirme que les FARDC ont abattu, le lundi dernier, cinq assaillants et blessé plusieurs autres. L’un d’entre eux a été capturé à Niangara. Le même capitaine Carlos Kalombo ajoute que l’armée a récupéré 5 armes AK-47 et 198 munitions.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner