La Monusco prête à travailler avec les nouvelles autorités congolaises

Décryptage

Paix, amour et dignité, c’est le message que lance aux croyants de toutes les religions le président de la Commission d’intégrité et de médiation électorale (Cime), à l’occasion de la semaine de l’harmonie interconfessionnelle célébrée la 1ere semaine du mois de février par les Nations unies. Dans son ce même message, Dephin Elebe Kapalay demande également à l’ONU de favoriser l’harmonie entre les confessions religieuses notamment dans les pays laïcs comme la RDC. Le président de la Cime a répondu aux questions d’Honoré Misenga Kalala

Brèves

*Ouvrons cette page par ce communiqué de la coordination de la communauté humanitaire en RDC. Elle dit, cette coordination, avoir reçu des informations concernant l’existence d’un système de fraude dans la distribution de l’assistance humanitaire sous forme de cash et de coupons dans certaines zones de l’Est du pays. Ce communiqué daté du 31 janvier 2019 indique que ces informations sont le résultat d’une enquête encore en cours. Cette enquête révèle l’existence d’un réseau impliquant des intervenants à plusieurs niveaux de la distribution de l’aide et une utilisation frauduleuse des mécanismes de réponse humanitaire aux dépens des populations les plus vulnérables en République démocratique du Congo. L’équipe humanitaire met en place, conclut la source, les mesures nécessaires d’atténuation des risques pour garantir une assistance humanitaire rapide, transparente et efficace aux populations.

**Volet humanitaire encore, l’ONG War Child Hollande salue l’impact des projets en cours de réalisation au profit des réfugiés burundais de Lusenda et Mulongwe, en territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu. Une équipe conduite par le chef des programmes de cette ONG a clôturé mercredi dernier une mission d’évaluation de deux jours dans les sites de réfugiés burundais. Parmi les projets évalués, il y a la formation en informatique, une bibliothèque et une salle de lecture. Il y a aussi la formation des jeunes sur la culture du champignon ainsi que la prise en charge des enfants et des familles vulnérables.

***Enfin, d’une ONG à une autre, l’ONG nationale des droits humains Human Rescue réclame que le rapport mapping soit remis sur la table et qu’il soit d’une application stricte. Le rapport mapping a été publié le 1er octobre 2010 et avait mis en lumière les violations les plus graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commis en République démocratique du Congo entre mars 1993 et juin 2003. Me William Bumba, coordonnateur national de Human Rescue estime que le cycle des violences et d’atteintes aux droits humains ne pourra se briser que si les auteurs de ces infractions répondent de leurs actes.

Invité

L’invite de ce matin est Pierre Bry, chef des opérations de terrain à l’Unicef. Avec 12, 8 millions de Congolais dans le besoin dont 5,6 millions d’enfants en 2019, la situation humanitaire est préoccupante en RDC selon cette agence.  Elle lance par conséquent un appel de 326 millions de dollars en faveur des enfants congolais et met en œuvre, avec le gouvernement, un plan stratégique semestriel de lutte contre Ebola. Pierre Bry aborde cette problématique humanitaire en RDC avec Jean-Pierre Elali Ikoko.

Nouvelle de province

Cap à Uvira, dans la plaine de la Ruzizi au Sud-Kivu où les forces de la société civile ont profité du passage de la délégation du Conseil de sécurité pour interpeller l’ONU sur la présence des groupes armés burundais et rwandais sur le territoire congolais. Suivez plutôt ce reportage de Fiston Ngoma

Question aux Nations unies

Fosses communes ou tombes communes à Yumbi. Suivez la précision de la Représentante spéciale à une question posée au cours de la conférence de presse qu’elle a animée mercredi dernier à Kinshasa.

Agenda

Quelques rendez-vous dans vos agendas pour la semaine qui vient :

D’abord dans le calendrier de l’ONU, notez ces dates :

-le 4 février : Journée mondiale contre le cancer ;

-le 6 février : Journée mondiale contre les mutilations génitales ;

-le 7 février : Journée mondiale sans téléphone portable.

Et dans le cadre des activités au sein du système onusien en RDC, notez que les 6 et 7 février 2019, la section Protection de l’Enfant de la Monusco organise à Kinshasa un atelier en vue de définir la feuille de route 2019 sur les enfants et les conflits armés.

/sites/default/files/2019-02/030219-p-f-magun_web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner