Abdoul Aziz Thioye : « Depuis l’élection du nouveau président, beaucoup de groupes armés sortent de la brousse au Kasaï »

 

Abdoul Aziz Thioye est le directeur du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo.

Il s’est rendu mardi 6 février à Kananga où il a eu des entretiens avec plusieurs acteurs locaux dans le cadre du suivi des dossiers et du renforcement des capacités des partenaires de ce bureau.

Le Grand-Kasaï a connu une violence sans précédent avec le phénomène Kamwina Nsapu, note-t-il, avant de suggérer une analyse globale de la situation qui intègre l’ensemble des acteurs pour trouver une solution définitive à ces violences.

Il considère la justice et la réconciliation comme des axes majeurs pour pousser au développement du Kasaï après tous ces événements malheureux afin de rattraper le retard que connait la province.

« Il y a une fenêtre d’opportunité au Kasaï depuis l’élection du nouveau président, beaucoup de groupes armés sortent de la brousse. C’est un phénomène à encourager et à encadrer », a déclaré Abdoul Aziz Thioye.

Pour lui, il faut essayer de réinsérer tous les jeunes qui ont été mobilisés contre les institutions de l’Etat dans une situation d’insurrection. En même temps, il suggère un accompagnement des ces jeunes pour sauver des vies et préserver la paix et la stabilité.   

Il explique les détails de sa visite dans cet entretien avec André Kambala Mujanayi : 

/sites/default/files/2019-02/070219-p-f-kananga-abdoul_aziz_thioye_du_bcnudh.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner