Meurtre des experts de l'ONU : Jean Bosco Mukanda a rendu des services loyaux à l’Etat, soutiennent ses avocats

Une nouvelle audience au procès des présumés meurtriers des experts de l’ONU au Kasaï a eu lieu lundi 25 mars, au tribunal militaire de Kananga. Les avocats de Jean-Bosco Mukanda ont soutenu que leur client a collaboré avec les services de l’Etat à qui il fournissait des informations sur les activités de la milice Kamuina Nsapu. Mais pour le ministère public, Jean-Bosco Mukanda jouait double jeu.

Pour appuyer leur affirmation, les avocats de M. Mukanda brandissent un document qu’ils attribuent à la direction provinciale de l’Agence nationale des renseignements (ANR).

Dans le document, on apprend qu’une moto a été mise à la disposition de Jean Bosco Mukanda.

« Cette moto nous a été donnée en terme de récompense pour les services loyaux que nous avons rendus en tant qu’informateur », déclare l’un des avocats du prévenu.

Pour répondre au conseil de Mukanda, le ministère public utilise un adage luba : « L’insecte qui ronge le haricot se trouve dans le haricot », pour mettre en avant ce qu'il considère comme la duplicité de l’ancien témoin vedette.

Pour le colonel Muwawu, Jean Bosco Mukanda était un chef milicien qui se faisait passer pour un informateur des forces de l’ordre afin d'en tirer quelques avantages.

L’officier du ministère public parle même d’une escroquerie pour qualifier le comportement de Mukanda.

Ce dernier clame depuis le début de ce procès qu’il a aidé l’Etat congolais dans la lutte contre la milice. Il nie tout lien avec les miliciens qui ont exécuté les deux experts de l’ONU.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner