Haut-Uele : ville morte à Dungu pour dénoncer l’appel à la cohabitation pacifique avec les Mbororo

La société civile de Dungu dans la province du Haut-Uele a organisé ce mardi 26 mars une journée ville morte pour dénoncer un projet en gestation appelant les populations du territoire de Dungu à une cohabitation pacifique avec les éleveurs étrangers, les Mbororos. D’après Dieudonné Ngagupay, président de la société civile de Dungu, une délégation des pays concernés séjourne depuis lundi 25 mars à Dungu pour sa concrétisation. Il cite notamment les délégations de Tchad, Cameroun, République Centrafricaine, Guinée Équatoriale et Angola.

Toutes les activités sont paralysées. Les écoles, les marchés, les boutiques, les stations-services et autres activités ont été fermées.

L’administrateur de Dungu reconnait la présence sur place de cette délégation. Mongito Babangama affirme qu’une réunion d’urgence du comité local de sécurité se tient ce mardi soir. Il promet de se prononcer dans les heures qui suivent.

La cohabitation entre les agriculteurs et ces éleveurs pose problème, les agriculteurs accusant les Mbororo de détruire leurs cultures. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (57)
FARDC (55)
Kinshasa (37)
Beni (36)
Ceni (31)
Monusco (30)
FCC (28)
Yumbi (26)
élection (26)
Linafoot (24)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Vclub (22)
Mazembe (22)
Caf (22)