Kinshasa : une partie de la route Matadi endommagée après de fortes pluies

Une partie de la route Matadi endommagée de suite de la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la nuit de samedi à dimanche 31 mars, sur la ville de Kinshasa. De l’avenue Masiala jusqu’à la place dénommée Grammalic à l’endroit même où la Regideso plaçait les tuyauteries de conduite d’eau, la terre s’est effondrée causant une petite érosion tout le long de la canalisation de plus d’un kilomètre.

L’eau de pluie a charrié le sable, les caillasses et mêmes les moellons de la canalisation qui était en train d’être faite par la Regideso, causant ainsi un vide sous le macadam. Celui-ci a cédé sur une distance de plus de deux mètres à certains endroits.

Des palissades de certaines maisons se sont écroulées, des véhicules sont tombés dans ce petit ravin, voire deux engins de la Regideso qui creusait cette canalisation sont tombés dans le ravin.

L’une de deux bandes que compte la route Matadi n’est plus praticable pour l’instant.

D’ailleurs, à certains endroits, l’eau de pluie a balayé la terre à tel enseigne que même la bande restante est rongée en bas. Ce qui est un danger pour les passants.

Les policiers rencontrés sur place demandent à la population de ne pas s’approcher du ravin.

Par ailleurs, les habitants des parcelles riveraines sur une longueur de plus d’un kilomètre sur la route Matadi ont du mal à atteindre la chaussée. Il est urgent que les autorités se penchent sur cette question d’autant plus que plusieurs d’entre eux possèdent des véhicules et ils ne savent pas comment sortir de leurs maisons.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner