Carlos Kalombo : "Dans quelques jours, vous n’allez plus entendre parler des LRA dans les Uélés"

Le secteur opérationnel des FARDC dans le Uélés est déterminé à mettre fin à l'insécurité provoquée par la coalition des groupes armés étrangers dans cette région, a affirmé mardi 9 avril le porte-parole du secteur opérationnel des Forces armées de la RDC (FARDC) dans les provinces du Haut et du Bas-Uélé, Carlos Kalombo.

Carlos Kalombo fait allusion aux LRA, Mbororos, Oudas, Seleka et Janjawid qui font des incursions depuis fin mars dans certains territoires de ces provinces comme à Ango et Dungu.

La société civile du Haut-Uélé avait alerté dernièrement sur la gestation d’une coalition des groupes armés étrangers dans le secteur des Uélés.

Le porte-parole des FARDC dans ce secteur assure qu’il n’y a pas un groupe armé en terme de bastion qui opère dans cette partie du territoire congolais.

"Lorsqu’il y a un bastion, ça signifie que ces gens sont en grand nombre. Mais ceux dont on parle sont en débandade parfois par groupe de deux ou trois personnes", a indiqué le porte-parole du sercteur opérationnel dans les Uélés, Carlos Kalombo.

D'après lui, l'armée congolaise compte sur l’appui de la population, de la Monusco et de la société civile pour démanteler ces groupuscules résiduels.

Le prote-parole des Fardc dans le Haut et Bas-Uélés, Carlos Kalombo s’entretient avec Anselme Masua.

/sites/default/files/2019-04/120419-p-f-kisangani_invite_du_jour_capitaine_carlos_kalombo-00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner