Ituri : les FARDC accusées d’exactions contre les civils dans le territoire de Djugu

Certains chefs coutumiers du secteur de Walendu Pitsi et de Walendu Tasti accusent des militaires congolais de commettre plusieurs exactions contre les civils. Ils l’ont dit mardi 16 avril, à une délégation de la MONUSCO qui était en mission dans la zone la semaine dernière.

Ces autorités coutumières dont les allégations sont appuyées par la société civile de ces entités, évoquent des cas d’incendies des cases des paysans, des pillages de leurs biens ainsi que des arrestations arbitraires.

Les chefs coutumiers citent par exemple les village Kedza et Ndalo dans le groupement Linga ou plusieurs cases ont été brulées par les FARDC suivi des pillages des biens.

Ce qui fait que ces entités sont presque vidées de leurs habitants, affirme Dieudonné Kpanza, infirmier dans la zone.

Des sources sur place indiquent que ces exactions se commettent lorsque les forces loyalistes vont ou retournent de la traque contre les assaillants qui insécurisent la population dans la région.

Le porte-parole des Forces armées de la RDC (FARDC) en Ituri rappelle que leur rôle est de protéger la population et ses biens et non le contraire.

« Nous reconnaissons qu’il peut y avoir des brebis galeuses. Nous allons mener des enquêtes pour savoir s’il y a des militaires qui travaillent en dehors des règlements militaires, il sera puni », promet le lieutenant Jules Ngongo.

La situation d’insécurité qui perdure dans le territoire de Djugu depuis décembre 2017 a déjà causé plusieurs morts avec des dégâts matériels importants, rappellent les autorités coutumières.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner