Comment améliorer les conditions de travail des journalistes congolais ?

En RDC, les conditions de travail des professionnels des médias laissent à désirer. C’est généralement le cas des organes de presse qui appartiennent à des particuliers. Bon nombre de journalistes ne sont pas couverts par un contrat de service. Ils sont souvent soumis au diktat de leurs patrons.

Dans quelques entreprises de Kinshasa notamment, la création des syndicats n’est pas autorisée, et les mouvements de revendication salariale ou d’amélioration de leurs conditions de travail sont parfois réprimés. Ils font l’objet des menaces ou des interpellations.

Pour une certaine opinion, cette situation est entretenue pour que la presse ne dispose pas de moyens qui lui permettent de jouer pleinement son rôle de quatrième pouvoir.

Que faire pour améliorer les conditions de travail des journalistes en RDC ?

Jody Nkashama discute de ce thème avec Me Charles Mushizi et Benoit Kambere, respectivement avocat au barreau de Kinshasa-Matete et secrétaire général de l’Union nationale de la presse au Congo (UNPC).

/sites/default/files/2019-04/16042019-service-les_conditions_de_travail_des_journalistes_congolais50m23s.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner