Sud-Ubangi : un conflit foncier dégénère : au moins 40 maisons incendiées dans le territoire de Kungu

 Un conflit foncier a dégénéré en affrontement samedi 20 avril entre les villages Bosonalongo et Bosozaya en territoire de Kungu. L’information a été rendue publique ce mercredi 24 avril. 

On compte 43 maisons et 2 écoles totalement incendiées, 4 blessés graves et des centaines d’habitants refugiés dans la forêt.

 Le chef de secteur qui tente la médiation avec un nombre réduit de policiers, se dit dépassé par l’ampleur de la tension.

La coordination des droits de l’homme à Kungu indique que les Bosonalongo non contents du jugement qu’avait rendu l’année passée, l’ancien chef de secteur en faveur du village Bosozaya, ont profité de l’avènement de son successeur, il y a à peine deux semaines. Ils sont allés agresser leurs voisins à l’aide d’armes traditionnelles.

L’incursion a fait 3 blessés graves coté Bosozaya, et un léger parmi les assaillants Bosonalongo. Ceux-ci ont également incendié 43 maisons de Bosozaya, avec tous leurs biens. Y compris l’école primaire et un institut du village. Les champs de maïs, bananiers et tarots se trouvant dans l’espace querellé ont tous été ravagés.

Depuis l’attaque surprise, des centaines d’habitants de Bosozaya manquent de tout. Certains habitants vivent dans la forêt, d’autres ont trouvé refuge dans des villages voisins. Les élèves des écoles incendiées n’ont pas repris les cours après les vacances de Pâques.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner