Pr Kadoni parle de l’évolution de la commission « Mbororo » pour identifier les éleveurs étrangers

La commission « Mbororo » a totalisé plus de deux ans depuis son institution par le gouvernement provincial du Haut-Uélé. Elle avait pour mission de regrouper les éleveurs étrangers et leurs bêtes dans un endroit, les identifier et étudier leur rapatriement dans leurs pays d’origine.

« Nous avons fait le recensement des animaux, des hommes et des femmes. C’était une réussite. Il était ensuite question d’identifier un endroit à Niangara ou Dungu pour sédentariser les Mbororo avant leur départ », fait-il savoir.

A ce jour, ces éleveurs étrangers sont toujours en divagation dans certains territoires et les nouveaux venus continuent à venir. Ils continuent à commettre des exactions sur les populations civiles.

Le Professeur Kadoni Kalayingu est ministre provincial honoraire de l’Intérieur et président de ladite commission.

Dans cet entretien avec Anselme Masua, il parle dresse le bilan de la commission « Mbororo » et parle de la suite du processus de rapatriement de ces éleveurs.

/sites/default/files/2019-04/web-08._250419-p-f-kisangani_invite_du_jour_professeur_kadoni_fr.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner