Kikwit : les médecins menacent d’aller en grève

Environ 80 médecins du secteur public de Kikwit et des environs ont marché dans les rues de Kikwit dans la province du Kwilu. Ils menacent d’aller en grève dans les trois semaines qui suivent le dépôt de leur mémorandum, si aucune solution n’est trouvée. Cette menace est contenue dans leur mémo daté du 27 avril et remis lundi 29 avril au maire de Kikwit.

Désormais et à partir du dépôt de leur memo, ces médecins ne pourront prester que pendant les journées de jeudi, vendredi, samedi et dimanche jusqu’à ce que leurs revendications soient prises en compte, ont-ils laissé entendre.

« Clochardisés et réduits à néant, sans considération sociale aucune », ces médecins dénoncent les injustices flagrantes constatées dans la paie de cette prime de risque à partir de Kinshasa, où « il faut compter sur des liens familiaux ou autres pour être sélectionné et payé. » 

Ils dénoncent également au niveau de la province du Kwilu à Bandundu la mécanisation (admission sur la liste de paie) fictive de 400 personnes lors de la récente mise en place. Il s’agit d’une révélation faite par l’inspection provinciale de la santé lors des travaux de la 3eme édition de la Conférence de médecins du Kwilu (COMEK) à Bandundu.

Ces médecins appellent enfin à l’humanisme du gouvernement pour que leur soient versées leurs primes de risque ; sans oublier leur admission sur la liste de paie. La situation date en effet, pour la plupart d’entre eux, de 2014. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner