RDC : la coalition Lamuka devient une plateforme politique et réclame la démission du président de la République

Les six leaders de la coalition Lamuka réunis du 26 au 27 avril dernier à Bruxelles en Belgique ont décidé de transformer leur coalition en une plateforme politique avec une présidence tournante d’une durée de trois mois.

Moise Katumbi Chapwe a été désigné pour être le premier à occuper ce poste.  Cette plate-forme se donne entre autre comme objectif, la défense de la constitution, spécialement dans ses articles intangibles.

De retour au pays dimanche 27 avril, après une longue tournée internationale, Martin Fayulu, un des leaders de Lamuka et candidat malheureux à la présidentielle de décembre dernier a tenu un meeting au cours duquel il a demandé au Président de la République de démissionner.

Quelle analyse faire de cette situation ?

Invités :

-Valery Mpoyi, Chargé de l’idéologie et formation à l’Ecidé, parti membre de Lamuka. Il est aussi communicateur de ce parti politique.

-Raymond Kabongo, Cadre de l’UDPS, parti politique membre de la coalition CACH.

-Professeur Bob Kabamba, Professeur à l’Université de Liège en Belgique. Il est aussi Coordonnateur de la Cellule d’appui politologique en Afrique centrale.

Ecrivez-nous à [email protected] ou laissez-nous votre commentaire ici.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488

Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner