LA REBELLION PRO-MULELISTE

En aout 1964, la ville de Kisangani (alors Stanleyville ) est tombée entre les mains des rebelles de l’Armée Populaire de Libération, APL sous le leadership  Christophe GBENYE, compagnon de Pierre MULELE.

Cette rébellion pro-muleliste a occupé la ville de Kisangani pendant trois mois.

Durant cette période, plusieurs exactions sommaires ont été commises par les rebelles.

C’est ce qui a fait que Kisangani était appelée « Ville Martyre ».

Une centaine de Blancs étaient pris en otage par ces rebelles à la résidences Victoria (Aujourd’hui Résidence Zambeke ) au centre-ville.

Il a fallu l’intervention militaire aéroportée des parachutistes belges

(Opération Dragon Rouge) et de l’offensive terrestre de la cinquième brigade l’Armée Nationale Congolaise appuyé par des mercenaires

(Opération Ommegang) pour libérer la ville, le 24 novembre 1964.

 Un jour Une histoire présenté par PAMELA AMUNAZO MUALU avec la participation d’ ALIANA ALIPANAGAMA/sites/default/files/2019-05/050519-p-f-unjourunehistoirerebellionmulele-00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner