Tshopo : le siège du PPRD à Mombongo-Centre saccagé après l’invalidation d’un député du MLC par la Cour constitutionnelle

Le bureau du PPRD à Mombongo-Centre en territoire de Yahuma (Tshopo) a été incendié et plusieurs biens des personnalités locales de ce parti saccagés mardi 21 mai, rapportent des sources locales.

Plusieurs dizaines des militants du Mouvement de libération du Congo (MLC) en colère sont descendus dans la rue en signe de protestation contre l’invalidation, par la Cour constitutionnelle, du député national Didier Mekata du MLC en faveur de Patrick Bombelo du PPRD dans le territoire de Yahuma.

Ces manifestants, membres du MLC et autres habitants munis d’armes blanches et à feu ont attaqué le bureau du PPRD à Mombongo-centre et ont détruit tous les biens qui s’y trouvaient. Les maisons et biens de quelques personnalités locales de ce parti ont été également incendiés ou mis à sac.

Selon la société civile de Basoko, ce mouvement de protestation a pris des allures trop violentes. Et cela a occasionné le déplacement de plusieurs personnes membres du PPRD et même d’autres partis membres de la plateforme politique Front Commun pour le Congo (FCC).

Par crainte de débordements certains habitants de Mombongo ont résolu de se retrancher dans la brousse. 

Les éléments de la police nationale congolaise, avec un effectif réduit, ont été incapables de contenir les manifestants en colère. Et ce mouvement de colère a encore repris, ce mercredi matin, selon des témoins. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner