Alfred Mote : « A partir de Kinshasa, les tireurs des ficelles entretiennent l’imbroglio autour de l’élection du gouverneur au Sankuru »

Le porte-parole du Front commun pour le Congo (FCC) au Sankuru, Alfred Mote, affirme que l’imbroglio observé autour de l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur de la province du Sankuru a une source. Selon lui, les tireurs des ficelles de sa propre plate-forme politique, le FCC et ceux de l’UDPS, parti au pouvoir, poussent les grands électeurs FCC du Sankuru à manquer la loyauté envers leur chef du FCC, Joseph Kabila.

Pour dénouer ce qu'il qualifie d'imbroglio, le porte-parole du FCC au Sankuru appelle le président de la République à s’impliquer pour que cette élection ait lieu avec comme seul candidat, le député Lambert Mende.

L'autre candidat, Joseph-Stephane Mukumadi a été invalidé par la Cour d'appel de Lusambo avant d'être réhabilité par le Conseil d’État. Mais la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ne l'avait pas remis sur la liste de candidats.

Initialement prévue le 13 avril, l’élection du gouverneur du Sankuru et de son vice-gouverneur a été d’abord reporté au 15 avril, ensuite finalement renvoyé à une date ultérieure par le président de la république.

Alfred Mote s’entretient avec Pellet Kipela Mondo:

/sites/default/files/2019-05/web-07._220519-p-f-kin_invite_alfred_mote_fcc_sankuru-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner