Maniema : 19 000 déplacés ont besoin d’une assistance urgente à Lubutu et Obokote

Dans la province du Maniema, 19000 déplacés ont besoin d’une assistance multisectorielle urgente à Lubutu et Obokote en territoire de Lubutu, rapporte le Bureau des Nations Unies pour la coordination humanitaire  (OCHA) dans sa une note d’informations du 29 mai.

Le bureau d’OCHA signale également qu’une cinquantaine de villages ont été incendiés dans les hauts plateaux de Fizi au Sud-Kivu. Une dizaine de centres de santé ont été pillés et détruits, et plus de 15000 élèves ont interrompu les cours.

Par ailleurs, indique OCHA, une forte dégradation de la situation humanitaire est observée auprès des populations déplacées de Fizi et Mwenga, victimes des dernières violences communautaires dans cette zone.

Les humanitaires font face aux difficultés d’accès à ces zones du reste enclavées et durement touchées par les hostilités.

Elles ne peuvent non plus retourner dans leurs villages d’origine par crainte des représailles des milices de tous bords. De même, la forte concentration des populations déplacées n’ayant pas accès facile à l’eau potable fait craindre le risque d’apparition des maladies d’origine hydrique. 

Des personnes déplacées entre mars et avril dernier ont fui les affrontements armés dans les aires de santé de Lowa en territoire d’Ubundu, province de la Tshopo.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner