Ituri : des hommes armés attaquent 6 villages en 2 jours et tuent 3 personnes

Six villages ont été la cible d’attaques d’hommes armés vendredi et samedi 7 juin en territoire de Djugu et Mahagi en province de l’Ituri et ces hommes armés ont tué trois personnes.

Ces attaques ont été enregistrées aux villages de Jupuyaka, Teraya et Gudza dans le territoire de Mahagi et Lachu, Ame et Retha en territoire de Djugu. A Jupukaya, ces hommes armés ont pillé les biens de la population et pris en otage certains jeunes pour transporter leurs butins.

Cette attaque a entrainé le déplacement de la population de ces villages et des entités proches, affirme la société civile de Mahagi. A Teraya et Gudza, ces assaillants ont incendié plusieurs maisons après avoir pillé les biens de la population, signale le député provincial Martin Olowa.  

En territoire de Djugu, la société civile de Bahema Nord rapporte que ces gens ont tiré plusieurs coups de feu en l’air aux villages de Retha et Lachu. Ils ont emporté notamment des chèvres et des volailles. Toute la population a également fui.

La dernière attaque est celle d’Ame où trois personnes ont été tuées.

Cette persistance de l’insécurité inquiète les leaders locaux. Selon eux, l’armée a montré ses limites jusque- là pour sécuriser la population.

Le porte-parole de Fardc en Ituri soutient que les soldats sont engagés au front pour neutraliser ces assaillants qui se dissimulent parmi la population. Il demande aux autochtones de se désolidariser de ces hommes armés.

Il ajoute que les FARDC ont reçu des renforts en hommes et munitions pour la pacification de la zone.

Le chef d’état-major adjoint, le lieutenant General Gabriel AMISI séjourne en Ituri pour évaluer la situation sécuritaire et encourager les militaires au front.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner