Beni : l’armée étudie la possibilité de rouvrir la route Mbau-Kamango

Le commandant des opérations militaires Sokola 1 Grand Nord étudie depuis deux jours la possibilité de rouvrir l’axe routier Mbau-Kamango, long d’environ 90 km, qui est interdit de circulation aux civils depuis plus d’un an à cause de la traque menée contre les rebelles ADF. Le porte-parole de l’armée dans la zone, le major Mak Hazukay, a déclaré lundi 17 juinb à Radio Okapi que l’ouverture de cette route devrait se faire graduellement.

« Nous sommes dans la zone pour étudier la possibilité d’ouvrir la route Mbau jusqu’au PK25 où se trouve le village de Mamundioma avec l’intention de progresser jusqu’au pont Semuliki. Pour l’instant, nous pouvons dire qu’il y a moyen que le tronçon soit ouvert. Si le commandant des opérations s’est déplacé jusqu’au PK29, c’est pour réajuster le dispositif sécuritaire », explique le major Hazukay.

Pour l’instant, l’armée est en train de dégager la route et de vérifier son état, a souligné le porte-parole militaire.

« Nous pensons que même les unités basées à Kamango pourront faire le même pas vers le pont et ensemble nous pouvons travailler pour escorter les compatriotes qui désireront se rendre à Kamango », a-t-il précisé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner