Forum des As : « Changement annoncé du vote des sénateurs et des gouverneurs : la réforme constitutionnelle inévitable »

Revue de presse du lundi 1er juillet 2019

Les journaux parus ce matin à Kinshasa reviennent largement sur le message du Président Félix-Antoine Tshisekedi à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire de l’indépendance de la RDC.

Dans sa toute première adresse à la Nation, rapporte Forum des As, le chef de l'Etat a dégagé la nécessité de changer le mode d'élection des sénateurs et des gouverneurs de provinces. Ce qui passerait nécessairement par la révision de certaines dispositions constitutionnelles, analyse le journal.

Ce changement concernera essentiellement l'alinéa 4 de l'article 104 de la Constitution, qui stipule que les sénateurs sont élus au second degré par les assemblées provinciales, poursuit le quotidien.

Ce message à la Nation était pour le président Tshisekedi le moment de rappeler à ses compatriotes leurs défis commun : la lutte contre l’insécurité, Ebola, la corruption, la crise alimentaire, le chômage, la pauvreté, les mentalités rétrogrades, l’anarchie, résume Le Phare.

Le Président de la République, note l’Agence congolaise de presse (ACP), s’est engagé, à tout mettre en œuvre pour en finir avec l’insécurité récurrente et préoccupante dans certaines parties du territoire national, principalement dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du Tanganyika, du Kasaï et du Kasaï-central.

Le trihebdomadaire Congo Nouveau renseigne que le Président « est profondément affecté par la résurgence de l’insécurité en Ituri ». Il a annoncé les opérations de grande envergure pour restaurer l’autorité de l’Etat, poursuit le tabloïd.

La Prospérité qui aborde les autres reformes envisagées par M. Tshisekedi indique qu’il a promis de nommer des hommes et des femmes intègres afin qu’ils redorent le blason terni de la justice congolaise.

La marche de Lamuka dispersée

Les tabloïds reviennent aussi sur la marche organisée par la plateforme Lamuka et dispersée par la police nationale congolaise.

La police a réussi à disperser les centaines de militants de Lamuka qui prenaient part à la marche dimanche 30 juin 2019, au niveau de la commune de Masina, à Kinshasa, rapporte Actualite.cd.

Martin Fayulu dont la voiture est restée immobilisée à l'entrée du boulevard Kimbuta, dans la commune de Ndjili, a été escorté par la police en direction de la commune de la Gombe via celle de Limete, poursuit le site web.

Martin Fayulu a dénoncé des violences des éléments de la Police contre la population, fait remarquer La Prospérité. D’après lui, poursuit le journal, le Congo est devenu un Etat de « non droit ».

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa pour sa part a noté « quelques tentatives de trouble à l'ordre public de la part de certains responsables politiques de Lamuka », rapporte 7sur7.cd.

Pour rétablir l'ordre, poursuit le site web, la police a usé des moyens légaux et instruments non létaux.

« Toutes les personnes interpellées ont été aussitôt relâchées. Un seul individu est toujours détenu pour avoir agressé et blessé grièvement un policier. Il sera remis aux autorités judiciaires pour répondre de son acte », conclut le portail qui reprend un extrait du communiqué de la police.

Si à Kinshasa la police a fait usage des lacrymogènes, à Goma, indique 4pouvoir.cd, un militant de la coalition Lamuka qui tentait de manifester, a été tué par balle.

Des Léopards renversants

La première victoire des Léopards à la CAN 2019 réjouit la presse kinoise.

« La RDC déverse sa bille sur le Zimbabwe », titre Congo nouveau. Le trihebdomadaire note que les Léopards ont laminé, le 30 juin 2019 (jour de la commémoration de l’Indépendance nationale) au stade du 30 juin du Caire, les Warriors du Zimbabwe, par quatre buts à zéro, en match de la troisième journée du groupe A de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Ce succès intervient après deux revers de suite, face à l’Ouganda (zéro but à deux) et l’Egypte (zéro but à deux), rappelle le tabloïd.

Le site web 7sur7.cd parle d’une démonstration des Léopards.

Fort de ses deux réalisations et auteur d'une belle prestation contre les Warriors du Zimbabwe, renseigne Actualite.cd, Cédric Bakambu a été élu "homme" du match par la Confédération Africaine de football (CAF). 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner