Kasaï : l’UNFPA forme les acteurs de la lutte contre les violences sur une nouvelle méthode de collecte des données

Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) organise des formations en faveur des acteurs intervenant dans le secteur de la lutte contre des violences basées sur le genre dans le Grand Kasaï, indique le docteur Marguerite Kunduma, cheffe du bureau pour la zone Ouest de la RDC à l’UNFPA. Elle évoque notamment la nouvelle application internet APN qui sera désormais utilisée sur terrain pour la collecte et la transmission des données sur des cas de violences au Kasaï.

« Nous avons initié cette formation au Kasaï pour améliorer la collecte et la gestion des données sur les violences basées sur le genre. Depuis plusieurs années, les acteurs ont toujours collecté les données. Mais là, on aimerait vraiment améliorer la qualité et faire respecter les normes, pour que les données qu’on a dans la base soient les données de qualité. Cette formation permettra de mettre en place une base des données en ligne que tout le monde pourra consulter et appréhender l’ampleur des questions des violences », a expliqué Mme Marguerite Kunduma.

Selon elle, dans le passé, les données étaient collectées manuellement et sur des papiers, ce qui les exposer à des pertes. Maintenant ces données seront gérées, partagées et utilisables par tous les acteurs et les bailleurs de fonds.

Docteur Marguerite Kunduma s’entretient avec François Kadima.

/sites/default/files/2019-07/07._230719-p-f-kananga_invitee_du_jour.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner