Environ 200 mille habitants de Fizi, au Sud-Kivu, bénéficiaires d’un projet humanitaire d’adduction d’eau potable d’Oxfam

 

Décryptage

Restons encore à Fizi ou le Coordonnateur humanitaire a effectué une visite de quelques heures. Objectif : évaluer la situation humanitaire résultant de ces violences enregistrées dans cette partie du pays. Selon lui, la situation est critique et les humanitaires s’organisent pour venir en aide aux nouveaux flux des déplacés internes. Il s’entretient avec envoyé spécial Jean-Pierre Elali Ikoko.  

Brèves

*Nous ouvrons cette page de nouvelles en bref par UNFPA à Kananga, au Kasaï-Central. Douze tonnes de médicaments, un véhicule de marque Toyota Land Cruiser, des ambulances, des motos et vélos, c’est un don de cette agence onusienne à cette province. Don remis la semaine dernière. D’après le chef de bureau du Fonds des Nations unies pour la population dans la zone Ouest de la RDC, ces appuis logistiques remis aux autorités du Kasaï-Central rentrent dans le cadre de l’assistance systémique de cette agence onusienne aux 7 zones de santé que compte la province. Un geste que le ministre provincial de la santé a salué.

**Restons toujours à Kananga, justice cette fois-ci dans le procès des présumés meurtriers des experts de l’ONU, le tribunal militaire de cette ville a décliné jeudi dernier sa compétence au profit de la cour militaire de la province. Au cours de l’audience du 5 août dernier, le ministère public dans cette affaire avait soulevé une exception sur l’indivisibilité et la connexité des faits portés devant le tribunal et la Cour militaire. Pour le ministère public, en effet, les faits examinés par le tribunal militaire de Kananga sur le meurtre des experts de l’ONU sont les mêmes que ceux soumis à la Cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental.

***Enfin, un saut dans le Sankuru, une mission de l’évaluation de la Monusco s’était rendue à Lodja du 1er au 6 août 2019. L’objectif de la mission était de s’enquérir de la situation sécuritaire dans ce territoire où l’élection du gouverneur le 20 juillet dernier a créé une tension sociale caractérisée par des assassinats et des destructions de maisons. Cette mission de l’ONU a aussi entamé des consultations en vue d’un dialogue structuré entre les parties impliquées dans les conflits, pour les résolutions pacifiques.

Invité

Nous le disions en titre, notre invite ce midi est Mme Corinne N’Daw, Directrice Pays de l’ONG Internationale Oxfam. Elle vient d’effectuer une mission d’évaluation d’un projet humanitaire d’adduction d’eau potable dans le territoire de Fizi au Sud Kivu. Elle évoque les défis, les attentes et même l’importance de ce projet. Mme N’Daw s’entretient avec Jean-Pierre Elali Ikoko.

Nouvelle de province

Rendons-nous au Nord-Kivu. Un dialogue social de deux jours a eu lieu la semaine dernière à Pinga entre Hunde de Masisi et Nyanga de Walikale, à 150 km de Goma. Objectif : faciliter une cohabitation pacifique entre les deux communautés. Et c’est la Monusco qui a fait la facilitation dans le cadre du projet de stabilisation de la zone prioritaire de Kitshanga. Benrnadin Nyangi.

Agenda de la semaine

-Le 12 aout : Journée internationale de la jeunesse et

Le 19 du même mois, c’est la journée mondiale de l’aide humanitaire.

Bonne écoute:

/sites/default/files/2019-08/110819-p-f-magun00web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner