José Ikoli Yombo parle de la gestion de 0,3% du chiffre d’affaires des entreprises minières en faveur de communautés locales

Le secrétaire général au ministère des Mines, José Ikoli Yombo Yapeke, revient sur un aspect particulier du code minier révisé ; à savoir : la réalisation des projets communautaires de développement, grâce à la quotité de 0,3 du chiffre d’affaires des entreprises minières. A la fin de chaque année, a-t-il insisté, l’entreprise minière est tenue à verser ce montant au profit de la communauté locale.

Un atelier s’est tenu à Kinshasa, au cours duquel les experts travaillent à la « mise en place d’un organisme spécialisé doté d’une personnalité juridique qui va gérer les 0,3% du chiffre d’affaires des entreprises minières en faveur de communautés locales affectées par les activités minières », a expliqué Ikoli Yombo.   

Il s’entretient avec Jean-Pierre Elali Ikoko:   

/sites/default/files/2019-08/160819-p-f-kin_invite_sg_mines_2bon.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner