Ituri : plaidoyer pour la création d’un tribunal pénal international pour réprimer les crimes commis à Djugu

L’association culturelle Ente, un regroupement des peuples Hema, exige la création d’un tribunal pénal international pour la répression des crimes commis à Djugu en Ituri. Cette demande a été formulée mercredi 28 août, à l’issue de la conférence du peuple Hema.

Les participants à cette rencontre ont relevé des graves violations de droit de l’homme commises en territoire de Djugu dont la communauté Hema a été principalement victime. Ils citent notamment des tueries, des destructions des édifices et le déplacement d’une grande partie de ce peuple. Environ 5 000 Hema sont tués depuis le début des violences en décembre 2017, indique l’association. Face à ce tableau, elle exige la protection de sa communauté qui serait menacée d’extinction.

La communauté Hema réaffirme enfin sa position de ne plus jamais reprendre les armes. En 2007, cette communauté avait remis environ 15 000 armes lors d’un processus de démobilisation.

En réponse à tous les points soulevés lors de la conférence du peuple Hema, le vice-gouverneur Martin Shalo Dudu, affirme que son gouvernement est déterminé à restaurer la paix en territoire de Djugu. Une commission d’enquête est déjà mise sur pied pour la répression de toutes les infractions enregistrées à Djugu rassure-t-il.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner