Le Potentiel : «Assemblée nationale : cap vers l’investiture du gouvernement»

Revue de presse du vendredi 30 août 2019

La presse de Kinshasa revient ce vendredi sur l’investiture du gouvernement Sylvestre Ilunga.

Après la validation des mandats des 15 premiers suppléants des députés ayant opté pour des fonctions incompatibles avec leurs mandats d'élus et ceux des 31 nouveaux députés proclamés par la Cour constitutionnelle, la prochaine étape de la session extraordinaire est l’audition du programme du gouvernement et son investiture, rapporte Le Potentiel.

L’investiture à l’Assemblée nationale de la nouvelle équipe ministérielle n’est plus qu’une question d’heures, assure le journal.

Selon Le Phare, l’investiture du gouvernement Ilunga et de ses ministres devrait intervenir, sauf imprévu, le mardi 3 septembre au Palais du peuple.

Cette annonce, précise le quotidien, a été faite jeudi 29 août dans l’après-midi par Jean-Marc Kabund, premier vice-président de l’Assemblée nationale et président intérimaire de l’UDPS, à l’occasion de la matinée politique organisée par ce parti pour la présentation officielle de ses ministres aux cadres et combattants.

Les membres de l'équipe Ilunga n'attendront pas longtemps avant de prendre possession de leurs cabinets, ajoute Forum des As. Au regard de la majorité plus que confortable de la coalition FCC-CACH, le vote de confiance est déjà acquis pour le cabinet Ilunga. Les députés battant pavillon FCC-CACH étant au nombre de 385, fait remarquer le tabloïd.

Mais pour les Congolais, l'enjeu ne réside pas dans ce qui a tout l'air d'un rituel. Ce qui les intéresse, c'est plutôt les actes que ce gouvernement va poser dans le sens de la requalification du social, conclut Forum des As.

Quel que soit le retard que cela pourrait prendre, analyse La Prospérité, l’investiture du gouvernement Ilunga devra intervenir avant le 7 septembre 2019. Il s’agit, en effet, de la date sanctionnant la fin de la session extraordinaire, à la chambre basse du Parlement, convoquée uniquement pour la validation de mandats des députés nationaux repêchés en dernière minute par la Haute Cour, mais également pour l’audition du discours-programme et l’investiture du gouvernement de la République, rappelle le journal.

Le quotidien indique que mercredi, 48 heures après la nomination des membres de l’équipe gouvernementale, le Premier ministre Sylvestre Ilunga a eu une rencontre de prise de contact non officielle avec ces derniers, pour harmoniser le grand oral devant l’Assemblée nationale.

Confiance renouvelée entre le Président et le Premier ministre

Le chef de l’État croit en la capacité de cette équipe gouvernementale à relever le défi, indique Le Potentiel.

«J’ai foi en cette équipe. Elle est conduite par quelqu’un qui a beaucoup d’expérience. Le Premier ministre Ilunga est un homme de principe. J’ai eu à échanger avec lui, à le découvrir. Il a une vision qui s’inscrit dans la suite de la mienne. Je ne vois pas comment ce gouvernement peut échouer», a-t-il dit, dans une interview accordée, depuis le Japon, au média nippon Asahi Shimbun, rappelle le tabloïd.

Félix Tshisekedi a réaffirmé la mission principale de l’équipe gouvernementale de de Sylvestre Ilunga Ilunkamba : la gestion des affaires publiques dans la transparence et la lutte contre les "antivaleurs", notamment la corruption, l’impunité, la mauvaise gouvernance, note pour sa part Le Phare.

Ces "antivaleurs", a indiqué le président congolais, sont celles-là même à la base de la grave crise économique et sociale dans laquelle se trouve plongé le pays depuis plusieurs décennies. Les nouveaux membres sont déterminés à démontrer au peuple congolais et à la face du monde que l’on peut faire la politique autrement en République Démocratique du Congo, ajoute le quotidien qui reprend les propos de M. Tshisekedi.

Se montrant optimiste, Félix Tshisekedi a révélé, qu’il va y avoir des objectifs à court et moyen terme qui seront fixés à chaque ministre, une sorte d’évaluation de leur rendement, a ajouté Africanewsrdc.net.

 

Et c’est dans ce sens que Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l'UDPS, a rappelé aux ministres qui représentent le parti présidentiel au nouveau gouvernement leurs responsabilités, rapporte Actualite.cd. Il les appelle à honorer le chef de l’État à travers leur façon de se comporter au sein de ce gouvernement, souligne le site web.

« Vous êtes les ambassadeurs de l’UDPS au gouvernement. Vous avez la responsabilité d’honorer le chef de l’Etat et d’honorer la mémoire d’Etienne Tshisekedi. Il faut aussi honorer nos 37 ans de lutte. Donc vous n’avez pas droit à l’erreur » a insisté Jean-Marc Kabund, indique Cas-info.ca.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner