Kananga : au moins 10 présumés bandits armés aux arrêts

Au moins dix présumés bandits organisés en réseau ont été arrêtés mercredi 28 août la nuit par la police nationale congolaise à Kananga. L’annonce a été faite jeudi 29 août par le commissariat provincial de la police. Quatre femmes figurent parmi les personnes interpellées.

L’opération a été déclenchée après une alerte des habitants du quartier Kele-Kele, après un cambriolage opéré dans la nuit du mardi à mercredi, au domicile d’un avocat du Barreau du Kasaï-Central.

Les policiers arrivés sur place ont perquisitionné une maison. Ils y ont découvert plusieurs biens volés dont une arme et des munitions et d’autres effets militaires.

Apres interrogatoire, les présumés bandits armés sont passés aux aveux. Ils ont indiqué opérer en complicité « avec des militaires et policiers qui leur fournissent armes et munitions ».

Le même mercredi, les policiers, avec l’aide de la population, ont également découvert une autre maison avec plusieurs biens volés au quartier Kapanda, dans la commune de Katoka. Ces présumés voleurs sont encore gardés au cachot de la police, en attendant qu’ils soient transférés devant leurs juges naturels à l’auditorat.

Selon la police nationale, la plupart de ces hommes arrêtés sont des repris de justice.

Les habitants qui ont salué l’intervention de la police ont souhaité le renfort des effectifs des agents de l’ordre pour mettre fin à cette insécurité dans leurs quartiers.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner