RDC : le contrôle de l’exploitation des ressources naturelles devrait être l’action prioritaire de l’Etat (Antonio Guterres)

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres estime que l’action prioritaire pour l’Etat congolais devrait être le contrôle de l’exploitation des ressources naturelles. Il a aussi plaidé pour le renforcement de la coopération entre la RDC et la MONUSCO, à l’issue de son échange, lundi 2 septembre à Kinshasa avec la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, et les présidents des groupes parlementaires.

« Si je pouvais choisir une priorité pour l’action du gouvernement et l’appui de la communauté internationale, cette priorité serait le contrôle par l’Etat de tout ce qui se passe du point de vue de l’exploitation des ressources naturelles », a affirmé Antonio Guterres.

Selon lui, ce contrôle pourrait non seulement augmenter les recettes de la RDC, mais il mettrait aussi fin aux financements « illégaux et horribles dont bénéficient les groupes armés et les terroristes ».

Antonio Guterres dit avoir un grand respect pour le parlement qui doit être la voix pour le pays.

« J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec les leaders parlementaires et du gouvernement, de la majorité et de l’opposition et avec madame la Présidente [de l’Assemblée nationale]. Et de dire combien je considère que le travail du Parlement est essentiel pour que ce vent d’espoir qui souffle dans ce pays puisse se concrétiser dans un avenir radieux pour le peuple congolais », a ajouté le Secrétaire général de l’ONU.

Antonio Guterres a indiqué qu’il attend de l’Etat congolais une coopération accrue et espère en retour que le gouvernement de la RDC va s'attendre à cette volonté de coopération de la part des Nations Unies.

Il a rappelé avoir travaillée pendant 18 ans comme parlementaire. Avant de devenir Premier ministre, il a même été leader parlementaire de l’opposition.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner