Le SYECO accuse certaines écoles conventionnées catholiques de saboter la gratuité de l’enseignement de base

La rentrée scolaire est effective sur toute l’étendue de la RDC ainsi que la mesure de la gratuité de l’enseignement de base telle que voulue par le président Félix Tshisekedi Tshilombo, a affirmé dimanche 8 septembre à Kinshasa la secrétaire générale du Syndicat des enseignants du Congo (SYECO), Cécile Tshiyombo. Elle dénonce cependant le « sabotage de cette mesure » par les responsables de certaines écoles conventionnées catholiques.

« Il y a des couacs : des enseignants des écoles conventionnées catholiques sont en train d’être intoxiqués par leurs responsables pour qu’ils ne touchent pas à la craie », a accusé Cécile Tshiyombo, lors d’une interview accordée à Radio Okapi.

Certains responsables des écoles conventionnées catholiques ne veulent pas restituer les acomptes de frais scolaires déjà versés par les parents. D’autres refusent l’entrée en classe de tout enfant dont les parents n’ont pas payé les uniformes à l’école, a poursuivi la même source.

/sites/default/files/2019-09/090919-p-f-kinshasaseycocecile_tshiyombo-00.mp3

La secrétaire générale du SYECO a par ailleurs demandé au chef de l’Etat d’exiger la convocation urgente de la commission paritaire pour faire le point sur l’enveloppe qu’il aurait dégagée pour les enseignants.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner