André Lite (ministre des Droits humains) : « Je compte redonner au Congolais ses lettres de noblesse »

André Lite est le nouveau ministre congolais des Droits humains. Ancien auxiliaire de la justice, il espère voir le changement dans l’administration de la justice. « Il arrivera des moments où nous assisterons aux procès, je ne serai pas gêné de me rendre dans des villages moins connus par les Congolais », dit-il, dans une interview accordée à Radio Okapi.

Dès la prise de ses fonctions, André Lite promet de « redonner au Congolais ses lettres de noblesses. »

« Le Congo, comme tous les Etats qui aspirent au progrès, ne pourra jamais s’épanouir si et seulement si le Congolais n’est pas au centre de l’action de l’Etat, et cela passe par le respect des droits fondamentaux des Congolais », affirme-t-il.

Dans le cadre de ses actions, il promet de punir les auteurs des viols en RDC afin que « la femme retrouve son sourire. »

« Les criminels récidivent lorsqu’il n’y a pas une action de l’Etat en termes de dissuasion», ajoute le ministre des Droits humains.

Dans cette entrevue avec Billy Yvan Lutumba, il décline les actions qu’il entrevoie accomplir au bénéfice de la nation congolaise.

/sites/default/files/2019-09/100919-p-f-kininviteministredroitshumains-00.mp3

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner