RDC : les partis politiques exigent aux ministres des places pour les militants dans leurs cabinets respectifs

Après l’investiture du gouvernement Ilunkamba, l’heure est à la composition de différents cabinets ministériels. Sur cette question, les états-majors de certaines formations politiques exigent aux ministres de leurs obédiences de réserver un quota approchant les 70% aux militants de leurs partis politiques respectifs. Certains responsables se sont ouvertement exprimés à ce sujet dans certains médias de la capitale.

-Quelle lecture faire de ces injonctions des partis politiques aux ministres du gouvernement Ilunkamba ?

Invités :

-Me Daniel Aselo, Secrétaire national chargé de la justice et des droits humains de l’UDPS, parti politique membre de la coalition au pouvoir.

-Me Hervé Diakiese, Avocat au barreau de Paris et à la Cour pénale internationale. Il est aussi défenseur des droits de l’homme.

-Christian Moleka, Analyste. Il est Coordinateur de la Dynamique des politologues de la RDC.

/sites/default/files/2019-09/24092019-a-f-dialogueentrecongolais-00_site_0.mp3

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner