RDC: libération de 200 personnes en détention irrégulière

Plus de deux cents personnes en détention irrégulière ont été relâchées samedi à Kinshasa par les autorités de la République démocratique du Congo, a annoncé Emmanuel Cole, un défenseur des droits des prisonniers.

"237 personnes qui étaient en détention préventive et irrégulière ont été libérées" par les autorités, a-t-il dit à l'AFP.

Tous ont quitté la prison après une cérémonie conduite par le ministre de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende.

Cette libération entre dans le cadre d'un "processus de désengorgement" des prisons, a indiqué le ministre, cité par le site d'information 7sur7. "Nous allons étendre cette libération à d'autres milieux carcéraux du pays".

"Ce n'est pas normal que les citoyens se retrouvent dans des situations de privation de liberté parce que les autorités judiciaires n'ont pas bien fait leur travail", a réagi M. Cole. "La majorité des personnes libérées étaient en prison depuis plusieurs mois et la détention de certains remonte à 2013. Détenus arbitrairement, on leur demande aujourd'hui de remercier les autorités. C'est incroyable".

Construite à l'époque coloniale, avec une capacité d'accueil de 1.500 personnes, la prison de Makala à Kinshasa compte aujourd'hui plus de 8.000 détenus, dont 850 condamnés.

Avec AFP

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner