Près de 300 personnes tuées sur la route Matadi-Kinshasa en 12 mois

Environ trois morts ont été enregistrés dans des accidents survenus sur la route Matadi-Kinshasa en une année, ont indiqué jeudi 24 octobre la Police nationale congolaise (PNC) et la Police de circulation routière (PCR) du Kongo-Central.

L’un des accidents les plus meurtriers du Congo-Central est intervenu en octobre 2018 à Bumba, vers Kisantu. 55 personnes y ont péri et plusieurs blessés ont été enregistrés.

Au premier trimestre de 2019, la PCR et la CNPR ont enregistré 160 cas d’accidents qui ont fait 84 morts et plusieurs centaines de blessés.

Au deuxième trimestre, ces services affirment avoir enregistré plus de 220 accidents avec plus de 50 tués.

Les chiffres pour le troisième trimestre ne sont pas encore disponibles. Mais, selon la police et la commission de prévention routière, les statistiques devraient être plus alarmantes au regard du nombre d’accidents enregistrés sur certaines routes de la province.

D’après les différents services en charge de la réglementation routière, les causes de ces accidents restent les mêmes : excès de vitesse, mauvais dépassements et le manque de contrôle technique.

Pour réduire les cas d’accidents, la CNPR sensibilise et organise des formations en faveur des conducteurs. Mais, pour le moment, ces efforts semblent ne pas aboutir au résultat attendu, selon des sources locales.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner