Kasaï-Central : deux morts et une dizaine de cases incendiées à Demba


Un conflit de succession de pouvoir coutumier à Lusonge dans le territoire de Demba (Kasaï-Central) a fait deux morts, deux blessés et une dizaine de cases incendiées samedi 26 octobre.

Depuis longtemps, deux frères se disputent la gestion de la localité Tshimbadi Milanga dans le groupement Bakwa Mwanza. D’un côté Kabasele Tshimbadi, qui est au pouvoir, et de l’autre, son jeune frère, Kataku Tshimbadi, qui se proclame chef légitime.

L’administrateur de territoire, qui devait trancher l’affaire, avait confié la mission au chef du groupement. Ainsi, ce dernier à inviter les deux camps à la patience pour s’imprégner de la situation et de trouver la décision finale. Kataku Tshimbadi, impatient, s’y oppose et ses fidèles s’en prennent au chef du groupement. Celui-ci a eu la vie sauve grâce à quelques jeunes du village.

Il s’en suit un conflit généralisé : chaque camp tuant et blessant une personne du camp opposé.

Des structures des droits de l’homme indiquent que la plupart des habitants de ce village ont trouvé refuge ailleurs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner